samedi 18 octobre 2008

La première exposition du Cercle de la Librairie en 1880

Cartonnage réalisé spécialement pour l'exposition du Cercle de la librairie de juin 1880,
par les ateliers de reliure Charles Magnier


Le Cercle de la librairie, de l'imprimerie, de la papeterie, du commerce de la musique et des estampes a été fondé en 1847. Il regroupait à ses débuts dans une même association les membres de toutes les professions qui concourent à la fabrication du livre et à la diffusion de la pensée et des arts.

C'est seulement en juin 1880 que le Cercle de la librairie, pour donner une idée de la puissance de la production de la typographie française dans une période de temps déterminée, et montrer les progrès réalisés dans les diverses industries qu'il représente, a pris l'initiative d'une exposition à laquelle il a convié tous ses membres.

Cette exposition comprend les publications faites depuis le 1er janvier 1878, en livres, musique, gravures, lithographies, chromolithographies, et aussi de spécimens de produits de fonderie en caractères, de papeterie et de reliure de luxe ou de commerce.

A l'occasion de cette première exposition, le Cercle a confié l'impression d'un catalogue, luxueusement réalisé, par plusieurs fabricants de papiers, de caractères, d'encre et de reliure.

Cette exposition, située dans un hôtel particulier du boulevard St-Germain propriété du Cercle, présentait une exposition typographique rétrospective (quelques livres anciens dont l'impression provinciale et/ou importante pour l'histoire du livre donnait un intérêt à leur présentation au public).

La plus grand partie de l'exposition était consacrée à une exposition des produits de l'édition "moderne", impressions des grands imprimeurs de luxe ou industriels de l'époque (Motteroz, Lahure, Berger-Levrault, Chaix, etc), des grands libraires éditeurs (Baillière, Firmin-Didot, Hachette, Jouaust, etc.), des grands relieurs (Lenègre, Magnier, Lortic, Marius-Michel, etc), mais également des fondeurs de caractères comme Turlot, des fabricant de papier comme Gaudineau-Tonnelier dans la Sarthe.


Le catalogue, luxueusement édité par huit imprimeurs différents (chaque imprimeur ayant imprimé une partie de l'ouvrage sur un papier et avec des caractères et des décors différents) est d'une rare beauté. Par ailleurs ce catalogue a été relié par différents relieurs (nous en connaissons au moins deux qui ont réalisé des cartonnage toilés décorés spécialement à cette occasion, Charles Magnier et Lenègre, voir les reproductions en couleurs des reliures).

Cartonnage réalisé spécialement pour l'exposition du Cercle de la librairie de juin 1880,
par les ateliers de reliure Lenègre

Ce catalogue était une vraie réussite, comme a due l'être l'exposition. L'année suivante sera l'occasion d'une nouvelle exposition, encore plus grandiose, accompagnée d'un catalogue encore plus luxueux et de format supérieur, et qui sera l'objet d'un nouvel article.

Voici quelques reproductions de pages de ce très beau catalogue, chaque page ne se devait pas seulement d'être une publicité pour chaque industrie, chaque fabricant, c'était avant tout la vitrine de ce dont était capable chaque participant dans l'élaboration de ce qu'était alors un beau livre. Époque où l'utile, le beau et l'agréable ne faisaient qu'un.








Bonne découverte si vous ne connaissiez pas déjà.

Amitiés bibliophiles,
Bertrand

Aucun commentaire:

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...