samedi 12 septembre 2009

Reliure en parchemin à rabats de tous les côtés (1551). Première vidéo maison sur le Bibliomane moderne.


Ce soir je vous propose une petite innovation technique qui viendra, je l'espère, améliorer la vie du Bibliomane moderne au cours des mois qui viennent. Un essai de vidéo, sans grande ambition esthétique mais dans un but pratique. Nous essayerons de faire de l'esthétisme lorsque la technique sera maîtrisée...

Je voulais vous montrer une étonnante reliure en plein parchemin, datant des années 1551-1560. Étonnante en cela qu'elle possède de larges rabats sur tous les côtés, de telle sorte que livre fermé, toutes les tranches s'en trouvent entièrement couvertes et ainsi protégées. On distingue encore les points de fixation des lacets, tous arrachés ici. Il y avait quatre lacets par plat, soit un en partie supérieur, un en partie inférieure et deux en marge extérieure du plat. Les coutures sont apparentes à l'image des reliures hollandaises que l'on rencontrera un siècle plus tard.

Inutile de préciser que la reliure étant (miraculeusement) parfaitement conservée, l'intérieur s'en trouve d'une pureté éblouissante.

Quelle est l'origine de cette reliure ? Sachant qu'il s'agit d'une impression lyonnaise de Sébastien Gryphe, de 1551, in-16. S'agit-il d'une reliure lyonnaise ?

Pour essai (soyez indulgent avec le cinéaste amateur), voici la vidéo à 360° qui vous permettra de vous rendre compte "en mouvement" des spécificités de cette reliure atypique.



De votre côté, avez-vous déjà rencontré ce type de reliure ? J'avais noté dans un catalogue de Pierre Berès une reliure en cuir (veau brun), dite reliure molle, également avec de grands rabats de tous côtés. Je ne sais pas si on peut les réunir en un même "groupe" de reliures ??

Votre avis m'intéresse.

Bonne nuit,
Bertrand

PS : désolé pour les fautes dans le titre de la vidéo... je ne suis pas encore familiarisé avec Youtube et je ne sais donc pas encore corriger le titre... ça viendra !

PS2 : Si vous avez mal au coeur en visionnant cette vidéo, ne vous inquiétez pas... c'est normal !! Tout comme moi vous n'avez pas le pied marin, évitez donc les périples aquatiques.

5 commentaires:

Bergamote a dit…

C'est très beau. On dirait un coffret à bijoux :)

Vincent P. a dit…

Et quel est le titre de cette curiosité?
Moi qui adore les velins je suis sous le charme...

Amicalement,
Vincent P.

Bertrand a dit…

Bonnour Vincent,

il s'agit de l'édition in-16, portative, de la Cyropédie de Xénophon, chez Sébastier Gryphe, en 1551.

PS : je suis également sous le charme de ce genre de reliures.

B.

Textor a dit…

Etonnante vidéo ! Je ne sais pas pourquoi cela me fait penser à l'atterrissage du LEM en 1969 ... !! :) mais bravo à l’innovation technique, le Bibliomane ne recule devant aucun prouesse pour satisfaire notre insatiable envie de découvrir des livres !
Je n’ai jamais rencontré de reliure avec de si larges rabats, sinon sur des manuscrits commerciaux ou des terriers.
En plus le vélin est de toute beauté, lustré et doré comme on aime.
Dans l'épisode 2, il faudrait ouvrir le livre.
Bonne soirée
T

Le Bibliophile Rhemus a dit…

Le qualificatif de "molle" appliqué à une reliure, désigne seulement une reliure souple dont la peau n'est pas fixée sur des cartons, mais doublée de papier ou de tissu. Les rabats étant donc en option.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...