vendredi 26 janvier 2018

Le cas d'une supercherie d'éditeur (ou pas) : Tresse et Stock, 1893. Jean Grave, La Société mourante et l'anarchie. 1 des 10 (faux) exemplaires sur (faux) Hollande.


Coll. Bertrand Hugonnard-Roche


Voici une petite anecdote qui vaut bien des heures d'enseignements à l'école de la librairie ancienne en pays de Bibliopolis !

Il y a de cela quelques mois, j'achète à un autre libraire un exemplaire de La Société mourante et l'Anarchie de Jean Grave avec une préface d'Octave Mirbeau. Edition originale de 1893 publiée chez Tresse et Stock. Le vendeur précise dans sa notice : "Tiré à part, un des 10 exemplaires sur papier de Hollande (n°10). Broché. Mon sang ne fait qu'un tour. Commande est passée. Le prix demandé est assez bas. Trop bas sans doute ... Je reçois le volume. Broché assez frais, le dos et la couverture rouge sont en très bon état. J'ouvre le volume. Surprise ! Mais ce n'est pas du Hollande ! Le papier est un papier ordinaire, assez teinté, limite cassant, comme pour tous les tirages ordinaires de la maison Stock à cette époque. Le volume sort de l'imprimerie d'Emile Colin à Lagny. Je continue à tourner les première pages : faux-titre, titre. Au verso du titre : la justification (voir photo ci-dessus - celle de gauche). Il est bien indiqué qu'il a été tiré à part de cet ouvrage sur papier de Hollande, dix exemplaires numérotés à la presse. L'exemplaire porte bien, numéroté à la presse, le n°10. Mais ce n'est pas un papier de Hollande. Quid ? Me voilà très interloqué. Je suis en présence d'un exemplaire numéroté à la presse (un examen à la loupe de la numérotation indique bien qu'il ne s'agit pas d'un numéro apposé plus tard sur l'exemplaire, mais bien d'une numérotation au moment de l'impression. Me voilà bien embêté ! Que faire ? Renvoyer l'exemplaire au libraire qui m'a vendu un exemplaire ordinaire pour un exemplaire sur Hollande ? Pourtant la numérotation est bien là. Je décide de conserver l'exemplaire. Pour étude. Me voilà comme la fosse.
Je n'aime pas rester dans le doute de la sorte. Je décide donc de partir à la chasse à La Société mourante et l'Anarchie de Jean Grave avec une préface d'Octave Mirbeau, dition originale de 1893, publiée par Stock. Le hasard fait que j'en déniche un autre chez un autre libraire. Même édition, même condition (broché), même tirage : un des 10 exemplaires sur Hollande !!! Non, décidément, y'a un truc ! Je commande l'ouvrage. Je le reçois. J'ouvre le volume : je découvre la même chose. Exemplaire portant le n°10 ! soit disant tiré à part sur Hollande. En réalité sur papier ordinaire (voir photo ci-dessus - celle de droite). Quid ? Me voilà interloqué (bis).
Que conclure ?
Qu'il ne fait aucun doute qu'il y a supercherie ! A quel niveau se situe-t-elle ? Est-ce l'imprimeur qui a numéroté par erreur au moins deux exemplaires "n°10" sur "Hollande" (qui ne sont que des exemplaires ordinaires) ? Cela a-t-il été fait sciemment ou par erreur ?
Si j'ai pu dénicher 2 exemplaires identiques présentant les mêmes caractéristiques trompeuses, il doit en exister d'autres, c'est plus que probable.
Un des 10 exemplaires sur Hollande ! Cela aurait été trop beau ... mais nettement moins instructif. En Bibliopolis on apprend de ses erreurs, mais également de celles des autres. A moins qu'il y ait eu un margoulin typographe chez l'imprimeur Emile Colin à Lagny .... voire deux !

Bonne journée,
Bertrand Bibliomane moderne

7 commentaires:

Anonyme a dit…

Et les libraires ?
En prétendant vendre des exemplaires sur hollande qui n'en sont pas, ils sont soit malhonnêtes et complices de la supercherie, soit incompétents !

W.

ANTOINE a dit…

numérotation anarchiste, pour escroquer le bourgeois !

Librairie L'amour qui bouquine a dit…

Un libraire qui confond papier ordinaire et papier de Hollande est en effet un piètre libraire qui ne le resterait pas longtemps (et je lui conseillerais de changer de métier rapidement. Un libraire qui apposerait un faux numéro serait un malhonnête et ne mériterait pas mieux. Mais dans le cas présent, il aurait été vraiment très bête de l'apposer sur un papier ordinaire tout à fait identifiable par le premier venu. Donc un libraire et très bête et très malhonnête ? la thèse ne tient pas. Je pencherais plutôt pour la thèse d'Antoine : une numérotation anarchiste pour désorienter le bourgeois (ça me plait assez d'ailleurs comme idée). Ou simplement une erreur à l'impression ... qui s'est répétée sur plusieurs exemplaires.

Bertrand

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

Mon commentaire ne s'est pas affiché ?!

Jean-Paul Fontaine, dit Le Bibliophile Rhemus a dit…

c'est un faux : 3 e paragraphe, 2e ligne, manque un "é" à "édition"...
Restent 8 ex. dans la nature... qui font bien rigoler le faussaire ...

Anonyme a dit…

Bonjour je possède aussi un exemplaire n°10 de ce livre (voir photo ici : https://twitter.com/xavberton/status/956958929904459777 )

Librairie L'amour qui bouquine a dit…

Je me doutais bien qu'il y en aurait d'autres ... mais le référencement de ces exemplaires est intéressant !

B.

LinkWithin

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...